Le Collectif InterAfricain des Habitants

En 1996, en marge du Sommet Habitat II qui se tient à Istanbul (Turquie), un « Forum des habitants », auquel participe un africain, soutenu par la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH) a lieu. Les habitants y adoptent un texte, « Parole d’habitants », et émettent le souhait de s’organiser en réseau.

 En 1998, l'idée se concrétise en Afrique par la création du Collectif InterAfricain des Habitants (CIAH), lors de la rencontre de Dakar qui rassemble des participants venus de douze pays africains sur le thème : « Habitants, élus et professionnels : construire ensemble les villes et les communautés rurales et réussir la décentralisation en Afrique ». Ainsi naît le CIAH!

 L’objectif du CIAH est de s’initier et de se former à l’action citoyenne, de construire un partenariat identifié face aux chefs coutumiers, aux réseaux de maires et de techniciens intervenant en Afrique. Le CIAH a, de ce fait, adopté une charte africaine de partenariat entre les élus locaux et les habitants qui fixe les grandes orientations de l’action et les principes directeurs à observer pour la construction participative des communautés locales africaines.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site